protéines

Musculation

 

Musculation et apport en créatine

Les apports de la créatine dans la musculation

Par son action rapide et confirmée, la créatine est devenue un produit qui s’adapte à tout type de sportif et répondant aux besoins des athlètes. Par ailleurs, sa consommation est libre du fait qu’elle ne fait pas partie des produits dopants interdits pour les sportifs professionnels. Ainsi, à travers ces atouts et sa disponibilité, c’est le produit idéal pour les débutants mais aussi pour les professionnels pour gagner rapidement et efficacement du muscle. Cependant, sa consommation demande des accompagnements alimentaires équilibrés et des exercices physiques adaptés. Ainsi, il est utile de savoir son fonctionnement ainsi que ses avantages dans l’organisme et les doses normales prescrites pour répondre aux besoins.

Les pratiquants de la musculation doivent respecter des diètes alimentaires idéales pour favoriser le gain de muscles. En adoptant un régime sain et équilibré, l’athlète pourra garantir l’atteinte des objectifs qu’il aura fixés à l’avance et tonifiera son organisme pour pouvoir supporter les séances d’entrainements intensives qu’il doit entreprendre. Pour ce faire, la créatine est une molécule favorable pour lui assurer l’appui dans la quête de son objectif. Cette molécule se trouve principalement dans les protéines animales comme la viande et synthétisée par l’organisme en acide aminé nécessaire pour le développement sain des muscles mais aussi du cerveau. Son assimilation par l’organisme favorise la production d’énergie en transformant les apports caloriques et les réserves de graisses, en combustibles nécessaires pour le bon fonctionnement de l’organisme durant un effort physique. Elle améliore également la fluidité des muscles et des articulations afin de permettre à chaque zone concernée et travaillée, à jouir pleinement d’une régénération des tissus et d’une tonification des muscles. La créatine est disponible dans les viandes et elle est présente pour le bon fonctionnement des organes comme les reins et le foie. Sa synthèse permet également la production d’autres acides aminés essentiels comme la glycine, l’arginine ou la méthionine pour favoriser la renaissance des diverses cellules musculaires.

L’utilité de la créatine

La créatine est utile dans la régénération musculaire et dans l’apport en énergie nécessaire pour le développement des muscles dans la pratique de la musculation. Cette fonction est renforcée par un apport suffisant en phosphate dans l’organisme. Par ailleurs, la consommation et la prise supplémentaire de la créatine est idéale pour les personnes débutant la pratique du bodybuilding. En effet, il est préférable de la consommer durant les pratiques de musculation à courte durée et non durant les efforts demandant de l’endurance. Cette contre performance est due à la propriété de la créatine qui n’est efficace que durant les périodes de travail anaérobies des cellules. A cet effet, c’est seulement durant la phase de production d’adénosine triphosphate ayant comme rôle le transport de l’énergie vers les muscles, que la créatine agit c'est-à-dire durant une période d’exercice intensive mais rapide. Cependant, même si la créatine n’agit que sur une courte durée, en favorisant des exercices bien adaptés et des séances bien organisées, cette courte durée apporte l’énergie nécessaire et les éléments utiles à l’organisme de l’athlète pour permettre un bon développement de ses muscles. Durant cette phase d’apport énergétique, la créatine accélèrera également le processus de combustion des graisses et ainsi de les réduire considérablement sans pour autant favoriser la rétention d’eau.

Les besoins en créatine

Étant apportée en complément dans l’alimentation d’un adepte de la musculation, la créatine est disponible sous diverses formes et doit être consommer suivant des dosages bien stricts. Sur le marché, elle est ainsi disponible sous forme de boisson, de comprimé, de poudre mais aussi de biscuit ou de gaufrette. Pour renforcer les nutriments essentiels pour le bien de l’organisme, la consommation des produits à base de créatine doit être accompagnée par d’autres aliments riches en glucide et en lipide. Mais également, pour le bien-être de l’organisme et compléter les pertes dû à un exercice intense, il faudra à l’athlète, fournir des besoins supplémentaires en vitamines et en minéraux pour son organisme. D’autres catégories de protéines doivent également être ingurgitées, surtout celles qui se synthétisent en acides aminés essentiels, et non disponibles dans les aliments naturels, comme la glutamine. Pour la dose prescrite et la ration normale journalière, un maximum de 3 grammes par jour est l’idéal pour les débutants. Et au fur et à mesure de la progression dans la pratique de la musculation mais aussi, suivant la période du régime, cet apport peut augmenter jusqu’à 5 grammes par masse corporelle à raison de 4 consommations par jour répartis par repas. Et après une période prolongée de régime de 8 à 10 semaines, les deux dernières semaines doivent faire l’objet d’une diminution progressive de la consommation. Ce qu’il ne faut pas oublier, c’est que la prise de créatine demande une consommation d’au moins 1,5 litre d’eau par jour.



© creatine-creatines.com